Le témoignage de Nathalie

– De quelle promo viens-tu? 

2012/2013

– Quel est ton parcours universitaire? 

NTCI Polyvalent

– Que penses-tu de la formation NTCI?

Quand j’y étais, il manquait un peu la partie « Terrain » d’où la création de l’association dont  j’ai été co-fondatrice 😉 . Mais c’est une très bonne formation avec des intervenants très  intéressants. Pour moi, formation très complète que  je n’hésite pas à promouvoir!

– Quels types de projet/ travail/exposé as-tu pu réaliser au cours du Master ? 

1ere édition de la rencontre inter professionnels-étudiants (« Rencontrez votre avenir ») qui a été un franc succès.

– Quel(s) stage(s) as-tu effectué au cours de ton cursus universitaire? 

En L2 dans une entreprise en puériculture. En M1 à l’Hôtel Pullman La Défense et M2 à AUSIRIS, une PME dans le mobilier de bureau professionnel.

– Quels types de missions as-tu eu à charge lors de ton stage de M2 ? 

Etude pour l’export en Afrique Subsaharienne de mobiliers de bureau (étude de marché, présence dans divers salons, prises de contacts avec potentiels clients, étude de subventions etc.) + Assistance commerciale France

– Penses-tu avoir été bien préparé pour entrer sur le marché du travail à l’issue ? 

Oui mais encore une fois, l’association m’a vraiment boostée. Depuis, les projets « fictifs/réels » qui sont intégrés dans votre formation doivent vraiment être pris au sérieux. Là, il y a vraiment un équilibre entre la théorie et la pratique. Je ne sais pas où en êtes-vous au niveau des cours informatiques mais je pense qu’une formation EXCEL type avancée ne ferait pas de mal (tableaux dynamiques croisés, formules etc).

– Quel métier exerces-tu aujourd’hui ? 

J’ai commencé Assistante Commerciale. Aujourd’hui je suis en charge des réapprovisionnements et achats des matières premières et emballages pour une société en nutrition animale. J’ai notamment plusieurs casquettes non liées à l’international.

– Quels conseils donnerais-tu aux futurs NTCI pour leur vie professionnelle à – venir ?

Il faut savoir trouver une adéquation entre son projet professionnel et le poste dans l’entreprise pour laquelle on souhaite postuler.

Il est important de PLANIFIER, d’avoir des OBJECTIFS à court/moyen/long terme.

Si vous avez une passion, ne pas hésiter à chercher un poste dans le secteur pour lequel vous êtes passionné. Cela fera la différence avec un autre candidat.

Cela reste des conseils généraux. Je ne sais pas si c’est parlant. Pour ma part, après le Master, j’ai préféré me consacrer à ma vie de famille avant d’être sur le marché de l’emploi. Mais pour ne pas être « inactive », j’ai fait une formation à la BGE (Boutique de Gestion pour Entreprendre) dans l’intérêt de valider un projet entrepreneurial. Ne me sentant pas encore prête, j’ai laissé ce projet de côté et j’ai décidé de me faire aider par l’APEC (Agence Pour l’Emploi des Cadres). En 3 séances seulement, l’APEC m’a permise d’être en confiance et j’ai assez vite trouvé mon emploi (moins de 2 mois et moins d’une dizaine de candidatures ciblées).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *