Acheteur / Acheteuse

L’acheteur dans l’industrie agroalimentaire est avant tout un professionnel du négoce mais aussi un spécialiste produit. Chargé d’un produit ou d’une gamme de produit au sein d’une entreprise ou pour le compte de plusieurs entreprises, l’acheteur est principalement responsable de l’achat de matières premières nécessaires à la fabrication de produits agroalimentaires.

Fidélisation des fournisseurs et veille économique des marchés
Pour ce faire, il doit mettre en place un réseau de fournisseurs, tâche quotidienne qui demande de la persévérance et de la rigueur. En effet, il doit dans un premier temps prospecter puis sélectionner les fournisseurs mais aussi veiller à les fidéliser. Pas question d’en changer tous les jours, ce qui risquerait au demeurant de coûter très cher… L’acheteur assure le choix des fournisseurs et des produits selon différents critères : la qualité, les délais de livraison ou encore le prix. Par ailleurs, ce spécialiste de produit recherche toujours le meilleur rapport qualité/prix pour l’entreprise et pour le consommateur final.

Outre la fidélisation des fournisseurs, l’acheteur est aussi responsable de la veille économique des marchés des matières premières tant au niveau national qu’au niveau international. L’objectif étant ici de répondre aux exigences de l’entreprise à court et long termes.

De plus, l’acheteur en agroalimentaire est souvent amené à participer à des tâches lié au marketing, à la logistique, aux formats d’enseignes ou encore relevant du consommateur, ce qui nécessite d’être polyvalent. En ce qui concerne la nature du produit, l’acheteur doit connaître les besoins de l’entreprise et participer ainsi à l’élaboration du cahier des charges pour ensuite fournir les matières premières aux autres unités de l’entreprise : les services de recherche, de développement, de production et de conditionnement.
Par ailleurs, celui-ci doit être bon en gestion mais aussi connaitre les techniques de vente et de négociation puisque la responsabilité du suivi des coûts, des plannings de production, des délais de livraison ou encore des plannings d’approvisionnement lui revient. Il doit également maîtriser les appels d’offres et savoir négocier les clauses des contrats d’achats de produits.

Compétences requises :

  • sens de la négociation et de la vente,
  • qualités relationnelles,
  • sens de l’écoute,
  • être dynamique, organisé, rigoureux
  • bonne connaissance des réglementations douanières,
  • pratique de langues étrangères (Anglais obligatoire).

Salaires : de 2000 € à 6000 € brut/mois. 

Cependant, les salaires varient beaucoup d’une entreprise à une autre ainsi que de la fonction exercée.

Par Cécile MUZARD

Sources :

  • http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/commerce-vente-distribution/acheteur-1482
  • http://www.kelformation.com/fiches-metiers/acheteur-dans-l-agroalimentaire.php
  • http://www.letudiant.fr/metiers/secteur/agriculture–agroalimentaire/acheteur-dans-l-agroalimentaire_3.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *